Inscrivez-vous avec votre adresse e-mail à la newsletter pour ne plus louper aucun article lors de sa publication !

Lettre à ma Maman ! ❤

Vingt-sept mais deux mille dix-huit à 8H00.

Maman,

Il y a des jours comme celui-ci où, voir les gens heureux et plein d’amour me déprime. Des jours où, le vide de ton absence me consume.

Il ne faut pas se mentir, on ne peut pas être bien tout le temps.

Encore maintenant, quand je vois des personnes critiquer leur maman, sans aucune raison, je continue à m’entendre dire « profites-en, elle est encore là pour toi ». Serai-je devenue égoïste dans ce domaine ? Je ne pense pas.

Par contre, il y a quelques années, j’ai été jalouse. Jalouse de toutes ces personnes, jeunes ou moins jeunes, qui pouvaient encore prendre dans leurs bras leur mère, ou encore leur offrir des cadeaux comme aujourd’hui pour la fête des mères.

Mais je te rassure, ce n’est plus le cas, tu n’aurais pas aimé ça. Tu aurais voulu que je garde la tête haute et que j’avance.

C’est pourquoi je vis, je vis en essayant de me retourner le moins possible, en faisant tous pour que tu sois fière de moi, même si tu n’es plus là pour me le dire. Et je veux que tu saches que je ne me compare plus aux autres. J’ai enfin compris, grâce à toi que chacun a sa vie et il faut en savourer chaque instant, vu qu’elle peut disparaitre en un coup de vent.

Peut-être suis-je sensée, ou un petit peu bête, de penser que tu continues à veiller sur moi, mais je le crois et ça me réchauffe le coeur.

Chaque jour qui passe, tu me manques et il n’y en a pas un seul depuis 10 ans où je n’ai voulu te raconter quelque chose.

Même si le souvenir du son de ta voix se dissipe un peu dans ma mémoire, je n’ai rien oublié de la tendresse que tu m’as donné et de l’amour inconditionnel que l’on avait l’une pour l’autre, qui est et restera toujours gravé dans ma mémoire.

Je t’aime.

Julie

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *